Les notes des joueurs du XV de France face à l’Écosse (6 Nations)

Séduisants dans le combat lors des trois premières rencontres, les avants français ont cette fois souffert, en Écosse. Derrière un paquet d’avants moins dominateur, la charnière bleu a constamment subi le jeu. Jusqu’à franchement déjouer.

 

1. Jefferson Poirot (3/10)

Pour son retour, on attendait mieux de lui. Discret dans le jeu, il a été sanctionné d’une pénalité (36e). Il n’a pas eu d’influence en mêlée fermée. Au contraire, un peu à l’image de l’ensemble de la première ligne globalement en difficultés. Remplacé par Jean-Baptiste Gros (50e).

2. Julien Marchand (5/10)

Un superbe « contest » qui permet à l’équipe de France de récupérer une pénalité (32e). Mais peu d’actions positives à son actif. Comme ses partenaires de la première ligne, il a souffert en mêlée fermée. Remplacé par Peato Mauvaka (64e).

3. Mohamed Haouas (2/10)

En difficultés en mêlée fermé (un coup franc puis une pénalité). Alors que les Bleus se trouvaient à sept en raison du carton jaune de Cros, il s’est rendu coupable d’un coup de poing, geste inacceptable lui valant un carton rouge.

4. Bernard Le Roux (5/10)

Agressif et mordant sur ses déblayages, il n’a toutefois pas eu son rendement habituel. Seulement deux plaquages lors de la première mi-temps… En revanche, il a souvent été le premier au soutien dans les zones de collision.

5. Paul Willemse (4/10)

Contrairement à ses sorties précédentes, il a été en difficulté. Une mauvaise déviation en touche pour Dupont (13e), un en-avant sur un temps fort dans le camp écossais (21e), il a aussi été sanctionné d’une pénalité (36e) pour une faute dans un ruck. Remplacé par Romain Taofifenua (49e).

6. François Cros (3/10)

Avec un carton jaune dès le début de la rencontre (5e), le troisième ligne n’a pas eu son rayonnement habituel. Deux plaquages ratés sur cinq en première mi-temps, c’est beaucoup. Il a d’ailleurs été rapidement remplacé pour permettre l’entrée de Demba Bamba (48e) après le carton rouge d’Haouas. Le Lyonnais a solidifié la mêlée et eut un gros impact physique dans le jeu courant.

7. Charles Ollivon (5,5/10)

Une première faute dans une zone de combat au sol (18e), un en-avant (25e) un peu plus tard, le capitaine des Bleus n’a pas eu son activité habituelle. A son actif, un 100 % de réussite aux plaquages et un essai plein de hargne en fin de match (76e).

8. Grégory Alldritt (5,5/10)

A deux reprises en première mi-temps, il a été battu dans ses duels aériens. Une première fois, il a été devancé (21e) par un Écossais. Sur le deuxième, il a commis un en-avant. Il a tout de même eu beaucoup de présence dans le combat. Un bon « contest » en fin de match (74e).

9. Antoine Dupont (3/10)

Un éclair dans la prestation très poussive du Toulousain. Sur une des rares séquences de jeu en avançant des Bleus, il touche, d’une superbe passe au pied, Damian Penaud sur son aile pour le première essai bleu. Le reste est nettement plus décevant. Derrière un paquet d’avants moins souverain, Dupont a joué en reculant. Et il n’a jamais réussi à inverser la pression par ses orientations de jeu. Pire, il a cafouillé son rugby : jeu au pied direct en touche, passes imprécises, ballons échappés, mauvais choix de jeu. Pour un total de quatre ballons perdus à son débit. La défense écossaise le surveillait. Elle l’a étouffé et l’a fait déjouer. Finalement blessé et remplacé par Baptiste Serin en fin de rencontre (78e). Un jour à oublier pour Dupont.

10. Romain Ntamack (non-noté)

Pénalité ratée face aux perches (3e), en-avant à la réception d’un jeu au pied (8e) puis une sortie sur commotion cérébrale. Entame courte et ratée pour le Toulousain. Remplacé par Mathieu Jalibert (3 sur 10), qui a pris son droit fil. Gêné par la défense écossaise en pointe au centre du terrain, il s’est laissé enfermer et n’a jamais trouvé de solution. Également en grande difficulté en défense. Il a constamment subi et s’est montré clairement coupable sur une mauvaise montée en pointe, qui ouvre la voie de l’en-but à Maitland (40e). Un renvoi direct en touche, aussi. Pâle copie.

11. Gaël Fickou (5/10)

Pas grand chose à se mettre sous la dent pour le centre parisien, replacé à l’aile. Un bon débordement en bout de ligne, en première période. Propre en défense (4 sur 4).

12. Arthur Vincent (6,5/10)

Le Montpelliérain a d’abord laissé Vakatawa à l’œuvre, au centre du terrain, avant de prendre de l’épaisseur. Sans coup d’éclat à son actif, Arhtur Vincent joue toujours juste, fait toujours le bon choix entre passer ou garder. Également efficace en défense (6 sur 7). Il confirme.

13. Virimi Vakatawa (6/10)

Beaucoup utilisé sur des prises de balle à hauteur au centre du terrain, lancé et servi très proche de la ligne d’avantage. Un choix de jeu pas toujours heureux. Vakatawa était ciblé par la défense écossaise, surveillé et défendu par des prises à deux. C’est ainsi qu’il n’a que rarement trouvé de l’avancée pendant la première période. Avec l’usure, ses qualités naturelles ont finalement trouvé des espaces pour s’exprimer et mettre enfin à mal les défenseurs écossais. Il finit mieux, avec un bon grattage qui soulage les Bleus dans leurs 22m.

14. Damian Penaud (4/10)

Pris en tenaille sur une passe à hauteur de Dupont, qui entraîne une perte de balle. Également pris de vitesse par un jeu au pied dans son dos de Hastings (29e). Étonnant. Penaud était-il à 100 % physiquement ? Rapidement, il a dû être strappé au mollet qui l’avait tenu écarté des terrains depuis le début du Tournoi. Le reste de son match est plus discret. Il est finalement remplacé (61e) par Dylan Cretin, qui redonnait aux Bleus un paquet d’avants à 8 joueurs. Le Lyonnais était le héros malheureux sur un contre réussi en touche et qui, paradoxalement, donnait l’essai à McInally grâce à un rebond favorable.

15. Anthony Bouthier (4/10)

Propre sur ses premières réceptions, il a ensuite été discret, car peu sollicité. Il est aussi battu par une dernière passe sur une mauvaise montée défensive, qui amène le deuxième essai de Maitland (45e). Remplacé par Thomas Ramos (71e), pris dans la tempête et peu à son avantage.

Source : Rugbyrama

2 réflexions au sujet de “Les notes des joueurs du XV de France face à l’Écosse (6 Nations)”

Laisser un commentaire

RESTEZ Au COURANT !

Inscrivez-vous à notre newsletter afin d’être tenu au courant des bons plans, jeu-concours et autres surprises !